24/08/2014

Les Mémoires de Zeus

Qui de mieux placé que le roi des Dieux lui-même pour nous raconter les débuts du monde et ses premiers âges? C'est l'angle qu'a choisi Maurice Druon (les Rois Maudits) pour écrire, en 1956, ces Mémoires de Zeus.

2000 ans après avoir choisi de se retirer du monde des Hommes, Zeus se réveille et nous raconte son enfance et son règne. Il prend même soin de nous expliquer ce qui a conduit son père, Cronos, à détrôner son père, Ouranos le créateur, et à dévorer ses propres enfants. Les légendes et les mythes que nous connaissons tous nous sont contés et expliqués par celui qui les a vécu au premier chef. De ses amours avec les déesses et les mortelles, de ses multiples enfants, dieux et héros, de ses doutes et de ses colères, Zeus ne nous cache rien. Surtout, il nous explique pourquoi l'Homme a été créé, ce qu'il a oublié par rapport à la première génération, celle d'Ouranos, les Atlantes, et quel est son destin. Il remet de l'ordre aussi dans les différentes versions des légendes qui se sont transmises de génération en génération. Non Athéna n'est pas sortie du crâne de Zeus, mais elle a été conçue selon une pensée précise, et les accès de colère d'Héraclès s'expliquent par la terreur qu'il a des serpents depuis sa tendre enfance.

On sent derrière le texte de Druon une volonté de réflexion sur le monde d'après la Seconde Guerre Mondiale. L'Homme semble avoir retrouvé des connaissances de l'Atlantide, mais ce chef d'oeuvre inachevé et chéri d'Ouranos est hélas marqué par ce terrible défaut qui semble passer de génération en génération depuis Prométhée : la soif de pouvoir et de domination.

C'est un très beau texte, à la langue travaillée, et qui permet de redécouvrir les mythes antiques et leur sens. On y apprend aussi le pouvoir des mots et des intentions à travers les expériences du roi des dieux. Bragelone, dans le cadre de ses éditions limitées annuelles, 10 romans à 10 euros, a réédité ce roman (en fait en deux parties), aujourd'hui introuvable. Il sera édité en septembre au éditions Milady (poche).

Les Mémoires de Zeus, de Maurice Druon, aux éditions Bragelone, 10 euros.


20/08/2014

On redémarre

Un peu de pastel pour relancer le blog. Des pois de senteur tout frais cueillis.

16/06/2014

Petit florilège des conseils de classes

Un conseil de classe c'est un moment sol... heu en fait, nan, c'est un long moment de solitude douloureuse pour le PP (professeur principal), parce qu'à côté, y'a des gens, et des fois... ben y'a des gens.

Il y a :

  • les collègues qui parlent à voix haute pendant que je fais ma synthèse (et qui doit répéter hein?);
  • les parents qui me font la même;
  • les délégués qui recopient toutes les moyennes de leurs camarades, mais ne notent rien de ce qui est dit au conseil ("et vous lui direz bien que..." et en fait Machin ne saura jamais ce qu'il devait savoir, juste qu'il a 12... d'un autre côté il s'en fiche :p);
  • les parents d'élèves qui dans leur compte rendu ergotent 107 ans sur le menu de la cantine, le parc à vélo et le fait qu'en hiver il fait froid sous le préau (j'y peux quelque chose moi? Nan, alors pouet!!);
  • les parents qui font remarquer que ce trimestre monsieur Machin a été absent 3 jours sans remplacement et que c'est in-ad-mis-si-ble! Et ne parlons pas de Mme Chose qui s' est (horreur!!) cassé une jambe et ne peut pas travailler depuis un mois! (graaaaaaaaaaaaaah!!!);
  • les parents et les délégués qui attaquent un collègue ("oui mais M. Truc, son cours il est bordélisé, alors on travaille pas" et qui participe au bourdel ambiant hein? "Ha mais c'est sa faute, il ne sait pas les tenir" *facepalm*);
  • le chef qui se barre en plein conseil et revient sur la fin (il est allé faire quoi?);
  • le chef ou le sous-chef qui n'est pas là au conseil (free style!!!);
  • le/la collègue jamais là, non pas parce qu'il/elle a un autre conseil à ce moment, mais parce qu'il/elle ne vient jamais, qui ne laisse jamais de petit mot ou d'avis et qui t'allume le lendemain parce que tu as osé donner les encouragements à Kévin qui est "horribleuh!!" avec lui/elle ou un AT à Kévina alors que c'est un ange parfait dans son cours.


10 ans en tant que PP, je les ai toutes eues!

06/06/2014

Concours l'Atelier de la Licorne

L'Atelier de la Licorne, c'est quoooooooooooooooi?
Hé bien, mon petit, c'est la petite boutique d'une créatrice de bijoux pleine de fantaisie qui aime les licornes et les arcs-en-ciel. Elle réalise elle-même des colliers, des boucles d'oreilles, des bracelets et des headbands de ses petites mimines talentueuses. C'est frais, c'est girly et si vous avez une commande, vous pouvez lui demander! Bref, je la recommande chaudement (outre le fait que derrière il y a une fille formidable!).

L'Atelier de la Licorne a aujourd'hui 90 fans sur Facebook et pour fêter ça, elle organise un petit concours tout simple qui prendra fin le 12 juin. Allez, tentez votre chance, tout est ici:
*clic* Krokotiili *clic*

02/06/2014

Babette, elle est chouette

Donc, cet été, j'ai craqué sur ma première Momoko, une Fall in Wild Love. J'ai aimé ses cheveux roux, son outfit délicieusement rétro et son côté 70's. C'est comme ça qu'elle a hérité de son nom, Babette.






Audrey est arrivée!

Il y a quelques temps j'ai craqué pour ma première Momoko*, Babette. Je m'étais dit que je resterais à une, mais... j'ai craqué sur la bouille de la Orion Sonata. Cette jolie demoiselle racée m'a immédiatement évoqué une de mes icônes, Audery Hepburn, d'où le choix de son nom.

Bon, comme ici il fait chaud, je ne me voyais pas laisser la demoiselle avec ses vêtements d'hiver, je lui ai donc passé une petite robe légère avant de lui faire visiter le jardin.






*Les Momokos (pêche en japonais), sont des dolls au format 1/6, type Barbie, mais articulées. Elles sont toujours en série limitée, et chaque série à sa personnalité (visage, coiffure, vêtements, etc), ce qui explique leur prix relativement élevé pour une poupée en vinyle.