15/12/2010

I am who I am







Doll : Wyrd. Ipple House I
Wig : unknown
Eyes : everpurple
Outfit : Dollzone, Circee.

13/12/2010

07/12/2010

Postcard from Nordland

Il a neigé ce week-end, et, même si elle n'est toujours pas maquillée, j'en ai profité pour sortir un peu Wyrd, habillée de sa tenue de bohémienne.
Enjoy!







Doll : Ipple House I
Wig : unknown
Eyes : Everpurple
Outfit : Dollzone / Circee

07/11/2010

Blacksad 4

J'ai découvert cette série magnifique grâce à une amie qui m'a montré le premier tome il y a bientôt 7 ou 8 ans, si ce n'est plus. J'ai tout de suite accroché, tant à la thématique (série noire des années 50) qu'au graphisme (des animaux humanisés). Il faut dire que les dessins et les scénarii de Guarnido et Canales détonnent vraiment de ce que l'ont peut voir dernièrement. Le héros, un chat, est totalement désabusé, un vrai privé de films noirs, et l'image ressemble à des aquarelles.
De plus, les personnages ont conscience d'être des animaux, chacun a un caractère qui correspond à son espèce et cela donne une nouvelle dimension au racisme, déjà évoqué par rapport à l'époque (ségrégation entre les noirs et les blancs, mais aussi entre les espèces du coup).

Cette fois, ce nouveau tome (sorti cinq ans après Âme Rouge), se passe à la Nouvelle Orléans, dans le milieu du jazz, autour de la recherche d'un pianiste de blues noir très doué, d'une étrange affaire vieille de plusieurs années et d'une course contre la montre et la mort.
John Blacksad et son ami journaliste Weekly, vont à nouveau mettre leur nez là où ils ne devraient pas et les coups bas pleuvent. Sans parler de cet étrange ange gardien qui apparait miraculeusement pour tirer notre chat de l'eau. Un régal une fois de plus. A lire si ce n'est déjà fait!



Blacksad 4 : L'Enfer, le silence, de Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido. Dargaud.
Sur la série : http://fr.wikipedia.org/wiki/Blacksad et http://www.dargaud.com/front/albums/series/serie.aspx?id=242 .

Et bien sûr, comme pour Zombillénium, les bandes annonces de l'album : http://www.youtube.com/watch?v=0qVc3huFEjM et http://www.youtube.com/watch?v=uhiClwXcfHQ .

06/10/2010

Zombillénium



Aurélien est à bout. Trompé par sa femme, il décide de se débarrasser de l'amant de celle-ci pour se venger avant de changer d'avis et d'atterrir au café du coin pour le braquer. Manque de chance, il tombe sur Gretchen, stagiaire au parc d'attraction Zombillénium, et surtout sur Francis von Bloodt, directeur du-dit parc, qui le reverse et le tue... avant de le ressusciter pour l'engager dans son parc! Car, tous les employés de ce parc d'attraction qui n'arrive même pas à faire peur à une grand-mère sont en fait des morts-vivants et des monstres.

Paumé, le pauvre Aurélien va devoir découvrir quel monstre il est devenu et surtout gérer cette nouvelle vie qui lui attire des animosités de la part des zombies du parc. Encore heureux que Gretchen, sorcière stagiaire, est là...

Zombillénium est la nouvelle B.D d'Arthur de Pins, l'auteur des Péchés Mignons, jusque là connu pour ses dessins kawaï et coquins parus dans Max, Fluide Glacial et aux éditions de la Musardière. Avec cette BD sang pour sang macabre, il se lance dans une histoire qui mêle humour (pauvre Aurélien!) et suspens (qui est Mr. Béhémot, le mystérieux super chef du parc?) et met en scène toute une galerie de personnages à mourir de rire. L'homme invisible est le responsable du personnel, la momie ne veut plus faire de barbe à papa, et le squelette d'un militant noir des droits de l'homme est le représentant syndical. Les graphismes, quant à eux,  sont sympathiques. Ils ont perdu le côté "chibi" des péchés mignons, mais ont gardé leurs formes rondes et leurs couleurs particulières, faites par ordinateur, mais qui, au contraire de pas mal de BD actuelles, assument ce coté numérique et donne un ensemble bien léché et agréable à l'œil.

Bref, une BD à dévorer et à placer ensuite en bonne place sur ses étagères, en attendant le prochain volume!


Zombillénium T.1 : Gretchen, d'Arthur de Pins, aux éditions Dupuis.

Zombillénium bande-annonce

26/09/2010

L'écume des jours.


Colin, jeune oisif parisien, partage sa vie entre ses repas avec son ami Chick, admirateur fou de Jean-Sol Partre, et le jazz. Lorsque Chick rencontre la belle Alise, Colin décide de tomber lui aussi amoureux. Cela se fera lorsqu'il rencontrera la jolie Chloé, arrangée comme un air de Duke Ellington. Il l'épousera, mais le conte de fée prend un tour tragique lorsqu'un nénuphar commence à pousser dans la poitrine de Chloé et que Colin est ruiné...

J'avais lui ce roman de Boris Vian il y a très longtemps. Je suis retombée dessus cet été et me suis relancée dans sa lecture. Le monde onirique du roman, où les soleils entrent dans les pièces, où la lumière se brise comme du verre, les souris mangent du savon et les nuages roses entourent les amoureux, est construit sur des jeux d'images, de sons et d'idée. Vian a inventé des mots qui désignent des objets ou des animaux ordinaires pour nous, mais qui prennent  une dimension surnaturelle dans ce monde.

Le roman met en avant divers thème. Celui de l'inversion (les ouvriers sont plus riches que les ingénieurs!), la dénonciation du culte de la personnalité à travers le personnage de Partre (parodie de Sartre) et de la passion fanatique que lui voue Chick, l'amour sous toutes ses formes, la religion, montrée sous son jour hypocrite, et la musique, avec le jazz omniprésent, dans les musiques qu'écoute Colin, les noms des rues, des personnages.

C'est un roman onirique par sa forme, mais très réaliste par ses thèmes. Il est aussi très triste pour ses mêmes raison. En tout cas, en le relisant, je le trouve toujours aussi beau et prenant qu'à l'époque où je l'ai lu la première fois.

23/09/2010

Tsukimi

Le Tsukimi 月見 (ou contemplation de la lune) est une fête en l'honneur de la première pleine lune d'automne, qui se déroule aux alentours du 15 septembre.
A l'image de la fête de Mabon, Tsukimi est une fête des moissons. On prie pour obtenir des moissons abondantes avant l'entrée dans l'hiver en observant la pleine lune du neuvième mois lunaire, qui se situe en général aux alentours de l'équinoxe, moment où la lune est la plus proche de la terre et la plus brillante.
On décore la table d'un bouquet d'herbes appelées les sept herbes de l'automne (Aki no nanakusa ) à savoir la susuki, l'hagi, la kuzu, la nadeshiko, l'ominaeshi, la fujibakama et la kikyô. On offre à la lune et on mage des produits de saison, comme les premiers marrons, des patates douces, et des tsukimi dango, sortes de boules faites à base de farine de riz appelée mochi, le tout accompagné de saké. On consomme également des nouilles udon ou soba, accompagnées d'algue (nori) et d'un œuf.

Cette fête date de l'époque Jomon (1400 à 300 av. J.C), et, sous l'ère Heian, s'est vu ajouter les pratiques venues de la fête de la mi-automne chinoise (évoquée l'an dernier ^^), avec entre autre la coutume noble qui voulait que l'on aille observer la lune sur des barques, en regardant son reflet sur l'eau et en composant des poèmes.

Aujourd'hui encore, au même titre que le Hanami (observation des cerisiers en fleur au printemps), Tsukimi est une tradition suivie par tous, souvent répétée plusieurs soirs de suite à partir de la lune montante et jusqu'au dernier jour de la pleine lune. Les fast food proposent même durant cette période des menus à base d'œuf frit, comme ceux qui surmontent les plats de nouilles!

*source image : http://www.arnaudfrichphoto.com/pleine-lune.htm*

Edit : *tousse*... chuis blonde moi... j'avais déjà parlé du Tsukimi et de Mabon aux débuts de ce blog... *part en sifflotant*

20/09/2010

P.S

Bon... je ne pensais pas un jour faire un billet de ce genre ici.
Je m'explique, à la base ce blog c'est juste un coin fourre-tout, un petit fourbi de news, d'images et d'articles divers, pas un journal intime. D'ailleurs je pensais que c'était très clair vu le contenu (et les maj plus qu'aléatoires :p).

Mais voilà qu'au détour d'un petit utilitaire, j'ai vu revenir plusieurs fois des I.P qui ne postaient jamais. Ça vous m'direz, ça arrive. Trop timide, rien à dire etc, c'est pas un crime ^^. Par contre, quand les I.P en question renvoient comme de par hasard à des gens que j'ai pu connaître et dont maintenant je me moque comme de la première moustache perdue de Maku, je m'interroge : simple curiosité récurrente (est-elle encore vivante?) ou alors instinct du charognard (allez, elle va bien nous amusez encore avec ses rocambolesques aventures!).

N'ayant pas du tout confiance en la nature humaine, je penche pour l'option 2. L'attente du truc malsain pour pouvoir de nouveau se montrer langue de p***e. Hé bé... y'en a qui ont du temps à perdre! Grand bien leur fasse ^^. Mais bon, vous allez vite vous ennuyer ici, parce qu'en plus ben... y'a rien à dire. Mais alors que dalle... triste hein. Tout roule, tout va bien, le pied intégral. M***e alors!

Alors un bon conseil, allez voleter autour d'un autre cadavre moins vif que moi, ou alors essayez de voir ce qu'il y a dehors, franchement, ça vaut le détour! ;)

Fin de la parenthèse. Close the subject.

Pour les autres, vous êtes toujours autant les bienvenus dans le coin, et si vous voulez laisser une bafouille, you're welcome ^^.
Ah et tant que j'y suis...
P.S : je vous e***de! Et c'est d'bon cœur!

13/09/2010

Mabon


Mabon (du nom d'un dieu celtique que l'on pourrait traduire par "fils divin")est la fête celtique de l'équinoxe d'automne. Elle est fêtée aux alentours du 20 septembre, au moment où les jours et les nuits font la même longueur.

C'est principalement une fête des moissons, qui vient honorer les dieux de l'été qui ont favorisé les récoltes et le bétail. Aussi appelé festin d'Avalon (l'île aux pommes), on y déguste des pommes, du raisin et du vin.

Fête de campagne, elle se déroule sous la forme de banquets conviviaux qui réunissent tout le village pour remercier les dieux de leur bienveillance et attirer sur lui leur protection durant la longue période de l'hiver. C'est aussi un moment de partage entre les différents habitants du village, et le moment où les plus âgés, et aussi les défunts, sont honorés et associés à la fête. On pourrait la comparer au Thanksgiving américain.

Mabon annonce les prémices de l'année noire, qui débute avec Samhain. Elle marque les derniers jours du règne du roi de l'été qui sera bientôt sacrifié.

Crédit de l'image : http://jksalescompany.com/dw/wicca_calendar.html

12/09/2010

Soupe de courgettes toute douce

Allez hop, ça commence, il fait de nouveau frais le soir. En plus, étant au régime, j'essaye de manger léger, histoire de faire fondre le surplus de graisse avant les réserves de l'hiver. J'aimais peu la soupe quand j'étais plus jeune, mais depuis j'en ai découverte des sympathiques, aux goûts agréables et qui changent de l'habituelle poireaux-pommes de terre. Parmi celles que je préfère, la soupe de courgettes au fromage fondu. Après quelques recherches sur internet et une ou deux adaptations, je suis arrivée à une recette qui se fait rapidement, pas trop salée, ni trop calorique.
Enjoy. ^^

Ingrédients :
- 3 à 4 courgettes
- 6 à 8 portions de fromage fondu (type la bovine qui se marre)
- 1 carré de bouillon de légumes
- à l'envie, un peu de sel et de poivre.
- 1 litre d'eau.

Attention, le bouillon de légumes étant déjà très salé, il vaut mieux éviter d'en rajouter.

Préparation :
Mettre l'eau à chauffer avec le cube de bouillon et les portions de fromage fondu.
Couper les courgettes en rondelles et les rajouter dans l'eau frémissante.
Faire cuire à feu doux environ 40 minutes.
Mettre la préparation au mixer et mixer le tout.
Servez, c'est prêt!

03/08/2010

Grumeau!



trouvé au détour d'une balade blogesque, l'hilarant blog du Petit Précis de Grumeautique, ou comment se retrouver à élever un grumeau, c'est pas toujours de tout repos. Cette République bananière est une esclae de choix pour les mamans débordées.
Mi-blog BD, mi-blog BB à l'humour fracassant et desprogien, enjoy!

14/03/2010

Have some fun

Découvert sur le blog de Kuri, une application de dessin très fun. Des outils pour faire des traits différents, croquis, toile d'araignée, ombré etc. C'est ici, et, munie de ma souris (ma tablette étant out ><) je me suis un peu amusée!

Lady in fur :
Image hébergée par servimg.com

Lucy in the sky :
Image hébergée par servimg.com

Webhead :
Image hébergée par servimg.com

Spirit :
Image hébergée par servimg.com

03/03/2010

35

Et ça fait comment d'être plus vieille?

Heu ben c'pareil que la veille! :p

12/02/2010

Lychees et yaourt

Non, je n'ai pas fait des yaourts au lychee, mais un gâteau au yaourt avec des bouts de lychee dedans, et c'est bon! Crash test fait sur un Sticou ravi! ^^ Il est en plus simple à faire.
On part de la base d'un gâteau au yaourt, sauf qu'il faut réduire le sucre, et que, n'étant pas fan de l'huile de tournesol en pâtisserie, j'ai mis à la place un peu de beurre et un peu du jus des lychee.

Brefle il faut donc :

- 1 yaourt nature
- 1 pot de sucre (2 c'est vraiment trop, peut-être doser selon ses goûts, le lychee est quand même très sucré)
- 2 pots de farine
- 3 œufs
- 1/2 boite de lychees au sirop
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1/2 sachet de levure chimique
- 2 cuillère à café de jus de lychee
- un peu de beurre

Le pot de yaourt sert de mesure pour le sucre et la farine, c'est très pratique. ^^

On commence par vider le yaourt dans un saladier, puis on rajoute les ingrédients un à un en mélangeant bien à chaque fois bien. Je fais dans cet ordre : sucre, farine, œufs, sucre vanillé, levure et beurre un peu fondu.
On rajoute ensuite les lychees et un peu de sirop, on re mélange bien, et on met dans un moule (soit à manqué, soit à cake) préalablement beurré.
On a préchauffé le four th 6/7 (ça doit faire dans les 200°), et on enfourne la bête pour 30 minutes.

Simple, rapide, original et très bon :P.
Citation : "il est bon ton gâteau maman" *le tout la bouche pleine*.

07/02/2010

Invictus



Après un choix cornélien (ou presque :p) avec Sherlock Holmes, je suis allée voir Invictus avec Chéri hier soir. Petit rappel me concernant : malgré un "frangin" rugbyman et fan, je suis totalement passée à côté de la coupe du monde de 95, et même si je connais l'issue du match de finale, je n'en savais pas plus sur les Springbokke, vu que je sortais de ma première année de prépa. Par contre l'Apartheid, Mandela etc, j'en avais vu beaucoup au lycée à travers des textes, des articles, etc. Je me souviens de ce texte parlant d'un gamin dans un township dont la maison se résumait à une sorte de tôle qu'il baladait avec lui... brefle, revenons à nous moutons.

Nous sommes allés voir Invictus avec Chéri. Un film de Clint Estawood (premier bon point) avec Morgan Freeman (deuxième bon point) et Matt Damon qui parle der la coupe du monde de rugby de 95 et surtout de la première année de présidence de Mandela et des inimités entre les communautés noires et blanches d'Afrique du Sud. Parce que derrière la reconstitution historique de cette époque il y a non seulement un des sports fédérateurs du pays mais aussi un tournant dans son histoire.

Bilan : je n'ai pas vu passer le temps tellement j'ai été dedans, des fois en voyant le sourire doux et malicieux de Freeman/Mandela, je souriai aussi, ou en voyant toute une foule bigarrée scandant le nom de son équipe. Et en ressortant, on se rend compte que sans violence, coups de poings ou insultes, on a vu deux sociétés s'affronter puis apprendre à vivre ensemble. Et même si ça date, ça donne un bon coup de bonne humeur sur le moment.
Et on retient ces deux vers du poème de Henley : "I am the master of my fate,/ I am the captain of my soul." (Je suis le maître de mon destin,/ Le capitaine de mon âme.)

01/02/2010

Imbolc

Atlas de la mythologie,"Les lupercales", Éditions Atlas, UE, 2003

Imbolc, fêtée en Irlande et dans les pays celtiques le premier février, est la fête de lustration païenne. Au sortir de l'hiver, on se purifie ainsi que les maisons pour aborder la nouvelle saison et assurer la fécondité des champs, des bêtes et des hommes pour l'année à venir.

Elle rappelle les Lupercales (Lupercalia) romaines, où, du 13 au 15 février, on purifiait la cité avant d'entamer la nouvelle année (à l'époque on commençait l'année en mars, période, entre autre, où la guerre recommençait). On y commémorait la découverte de Romulus et Remus sur les bords du Tibre par une louve (luperca) en sacrifiant au dieu Faunus (le Faune, dieu de la nature) un bouc, dans la grotte lupercale, qui aurait abrité la louve et les deux marmots. Deux jeunes gens (les jumeaux) vêtus d'un simple pagne en peau de bouc, assistaient au sacrifice, puis le prêtre leur touchait le front avec le couteau ensanglanté avant de l'essuyer avec un peu de laine trempée dans du lait. Puis, après avoir rient aux éclats, les deux jeunes gens parcouraient Rome armés d'un fouet fait de la peau du bouc sacrifié et frappaient avec les femmes qui le désiraient, assurant ainsi leur fécondité.

Les Lupercales et Imbolc symbolisent le renouveau après la mort de la période d'hiver et les premiers bourgeons qui refleurissent, assurant une bonne récolte. Imbolc annonce Beltaine, en mai, ou fête des feux de Bel, où les hommes et les bêtes devaient passer entre deux feux purificateurs pour s'assurer prospérité pour la saison à venir.

Les fêtes des lustrations ont été récupérées par le Christianisme sous la forme de la chandeleur, ou fête des chandelles, qui rappelle que, tant aux Lupercales qu'à Imbolc, on allumait des flambeaux pour se purifier symboliquement par le feu, et qui sont associées dans le calendrier liturgique à la présentation du Christ au Temple.

Aujourd'hui, il ne reste plus que la tradition des crêpes, rondes comme le soleil dont on espère qu'il va revenir, et de la pièce que l'on doit tenir dans sa main en faisant sauter la première crêpe pour s'assurer fortune durant l'année.

29/01/2010

Three years


Même si ça ne date pas d'hier, le Bouni a trois ans...

28/01/2010

Funny things (2)

Ervin pourchasse ce pauvre Maku avec une boite à gâteaux vide en lui demandant s'il veut des cacahuètes... je me demande d'où il sort ça, on ne lui a jamais proposé de cacahuètes (à Ervin... ni à Maku d'ailleurs) O_o.

27/01/2010

Funny things

En ce moment, dans un grand mouvement de reconquête de ma féminité, j'essaye de me maquiller le matin. Bon, soyons claire, en gros j'ai juste le temps de me faire un trait de khôl sur les yeux, le reste c'est à l'arrache dans la voiture en arrivant au taf. Brefle, ce matin donc, un poil à l'arrache, j'attrape un de mes crayons dans le pot où je les mets et j'entreprends de me faire une jolie ligne dans l'intérieur de l'œil.
Sauf que ce matin, ça ne veut vraiment pas, ce foutu crayon, pourtant neuf, ne marque pas, et ça gratouille sévère... ha ben oui, il s'agit d'un crayon de couleur noir, aimablement rangé là par monsieur Bouni!
Que voulez-vous, il y a des crayons dans ce pot, alors on met les crayons avec les crayons.

Drôlement organisé ce petit. :p

11/01/2010

Niiv Steampunk


Cet été avec Lou, nous nous étions lancées comme défi de dessiner Niiv en tenue steampunk et de se les offrir. Ayant été prise de court, j'avais fait n'importe quoi. Cette fois j'ai pris mon temps pour bien faire. ^^

Enjoy!

P.S : la demoiselle est estampée, pour ne pas être réutilisée n'importe comment :P.

08/01/2010

Portraits

Niiv, DZ Reiko, arrivée en mars 2009.
Version définitive : wig Monique Gold Vine, yeux Soom Veneno, custo mains et pierre de front.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

03/01/2010

Niiv et Faun



Donc, après divers errances, Sereine est devenue Niiv, à cause de la chanson d'Omnia présentée plus bas et aussi parce qu'elle a pas mal changé depuis que je l'ai.
Quant à la tête de Jake, dont le make up va être refait, il s'appelle finalement Faun, du nom du groupe. Oui, oui, je suis à fond là. :P

Il faut y rajouter Iellsir, une Soul Doll Linn que je suis en train de refaire (notamment tatouage du corps), et Wyrd, une Ipplehouse I en route vers ici techniquement (vu que le tracking en Corée est en... coréen, je n'ai pas tout compris :P). Et je commence à loucher sur un Kid Delf Bory... hum...pas tout de suite hein, déjà je vais penser au corps de Faun, le pauvre :P.

02/01/2010

Bonne Année


Bonne année à tous!!

Que 2010 vous apporte plein de bonnes choses et à moi moins de flemme pour ce blog! :P